Brasseries Françaises des Années 1900             Retour LA BIERE

Un peu d'histoire ...

La bière existe depuis que l'homme sait cultiver les céréales et les transformer en aliment liquide, la bien nommée bière.
La France n'a pas échappé à ce processus de fabrication, et les gaulois, avec leur célèbre cervoise, nous ont légué ce
savoir-faire brassicole.


A partir de 1870, on assiste en France à un essor sans précédent de l'activité brassicole. Souvenez-vous, le dimanche 26 juin 1898, une belle journée certes, mais surtout l'inauguration de la Grande Brasserie de Champigneulles.

En 1914, le produit atteint son plus haut niveau de qualité. L'amélioration des procédés de conservation et le conditionnement en bouteille permettent d'en élargir la distribution. La demande ne cesse d'augmenter, stimulée par l'accroissement démographique entre autre.

Ainsi, le nombre de brasseries passe de 2485 en 1890 à 2827 en 1910. Mais ces unités de faible importance ne résisteront pas à la concurrence de la grande industrie performante et conquérante du temps.

Aujourd'hui, l'industrie française brassicole est aux mains de grands groupes européens. De près de 3000 avant la première guerre mondiale, le nombre des brasseries a chuté à 43 en 1994.

Malgré tout, un vent de renouveau des brasseries artisanales souffle sur le territoire depuis une quinzaine d'années, et c'est tant mieux face aux bières insipides, au goût quelconque qui doit plaire à un maximum de monde.
En Lorraine, alors qu'elles étaient encore 200 au siècle dernier, il ne reste plus qu'une seule brasserie.

Fin
2002, la France totalise 227 brasseries.   Cocoricoooo oooo !

Le classement alphabétique qui suit vous permettra de découvrir, ou de re-découvrir pour les amateurs avertis, les bières de nos grands-parents.

Bon, prenez un ticket et la visite du passé brassicole français peut commencer