Brasserie Phénix des années 1950
Retour LA BIERE
Si vous me connaissez bien, vous devez savoir que j'ai travaillé quelques mois à UB (Union de Brasserie) à la Valentine, un quartier de Marseille dans le 11ième arrondissement, dans les années 80. UB anciennement connue sous le nom de brasserie Phénix. C'est avec nostalgie, au travers de cette page web, que je vais essayer de vous retracer le passé glorieux de cette brasserie.
Visite guidée de l'usine de Marseille, au travers du processus de fabrication de la bière.

*** Les lignes et photographies qui suivent sont extraites du livre de M. Audry, Editeur Marseille, année 1945.

Nous sommes donc en 1950. La société anonyme Brasserie et Malterie "Le Phénix" fut fondée en 1886, telle que l'on peut le voir inscrit sur l'étiquette de la brasserie. C'était la plus grande brasserie du midi, face à ses concurrentes qu'étaient les brasseries marseillaises Marx (1876) et Zénith, la brasserie Niçoise Rubens et la brasserie de Monaco.
Vous avez tous en mémoire le célèbre garçon de café au numéro 1, courant et portant un plateau sur lequel est posé le bock phénix de 1 litre.
Arrivée par la cour d'entrée, vaste et agrémentée d'un jet d'eau.
Le phénix , ce fabuleux oiseau de la mythologie égyptienne, est présent à l'entrée du bâtiment administratif et de la salle de brassage.
Cliquez pour agrandir

Comme toute brasserie moderne, elle porte les marques des grandes évolutions de ces 50 années écoulées, évolutions que seuls peuvent apprécier les <<anciens>> qui ont connu les conditions primitives dans lesquelles le brasseur d'autrefois était obligé de travailler...
La Brasserie fabrique la moitié de ses besoins en malt par ses propres moyens. La germination exige dans la malterie de sept à dix jours.
..
Les deux tourailles de la Brasserie, tours carrées, sont pourvues de deux plateaux formés par des claies métalliques sur lesquels on étend le malt vert
...

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Tambours de germination
Plateau de touraille

A la sortie de la touraille des appareils dégermeurs débarrassent les malts et les radicelles désséchées qui altéreraient le goût pour être ensuite stockés dans les grands silos de la Brasserie, où ils peuvent rester de nombreux mois sans se détériorer...

La salle de brassage est logée dans un long bâtiment de trois étages.
Cliquez pour agrandir

Dans l'ancien temps, valets et servantes réunis autour de cette cuve , brassaient à l'aide de longues fourches, le malt avec de l'eau, ainsi que l'on fait avec la salade, et c'est pourquoi encore, de nos jours, dans certaines brasseries du Nord, on appelle cette opération <<faire la salade>>...

La Brasserie conserve les fleurs de houblon dans les chambres froides, à une témpérature de +2, jusqu'au moment de leur emploi...
Cliquez pour agrandir

La cuisson du houblon demande deux à trois heures. Le liquide de la chaudière s'écoule, puis est élevé dans un bac refroidisseur qui se trouve à 30 mètres de haut, dans un bâtiment contigu au bâtiment de la salle de brassage...
A la Brasserie, un tiers de la totalité des bâtiments de l'usine est occupé par des caves glacières qui se trouvent dans un sous-sol, un rez-de-chaussé et un premier étage...

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Caves de fermentation
Caves de garde
Caves de garde

Etant donné les conditions très spéciales de la consommation de bière dans le Midi où les ventes pendant les mois d'été sont plus de trois fois plus fortes qu'en hiver, les caves de garde de la Brasserie sont comparativement beaucoup plus conséquentes que celles d'une brasserie de la même importance dans le Nord ou l'Est...
Tous les foudres et cuves de la Brasserie sont fabriqués en tôle d'acier, avec paroi intérieure en émail vitrifié, à l'exception de trois petites caves où sont encore logés des foudres en bois.
Les réfrigérants de la Brasserie sont capables de ramener en une heure 30.000 litres de moût d'une température de +100°C à +5°C...
La brasserie peut loger dans ses caves-glacières quelques 75.000 hectos de bière (30 millions de bocks !)...
Le laboratoire de la Brasserie est une usine dans l'usine. Il possède des appareils pour la culture pure de la levure...

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Culture de levure
Le laboratoire

Quelques années après sa fondation, la Brasserie Phénix a acquis la belle propriété <<La jouvène>>, car on avait découvert, dans l'immense parc qui entoure la maison du maître, de nombreuses sources. L'eau est maintenant amenée à l'usine par des conduites souterraines...
Cliquez pour agrandir
Plus tard, lorsque la production a pris une grande envergure, ses dirigeants, soucieux de la mettre à tout jamais à l'abri du besoin d'eau, ont acquis le lac des Grottes Monnard. Ce lac se trouve à 60 m. de profondeur dans une grotte aux Trois Lucs, à 3 kms de distance de l'usine. Le débit normal de ce lac est de 50 à 60 m3 à l'heure...
Cliquez pour agrandir

La tonnellerie, où tous les travaux d'entretien et de préparation de la futaille sont effectués, mesure 100 m. de long...

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Serreuse de cercles
Machine à laver les fûts
Salle de trempage
La mise en fûts de la bière se fait à l'aide de soutireuse à fûts...
Cliquez pour agrandir

La bière mise en bouteilles représente environ les deux tiers de la production totale de la Brasserie. La salle d'embouteillage est rectangulaire, deux fois plus longue que large. La manipulation à l'intérieur du bâtiment se fait à l'aide de plates-formes portant 600 à 800 bouteilles. Trois larges baies à vitres mobiles placées aux deux extrémités éclairent ce vaste local.

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Vue générale de la salle
de mise en bouteilles
Groupe d'appareils
La Brasserie soumet la bière en bouteilles à la pasteurisation.
A cet effet, elle emploie des pasteurisateurs à grand rendement de la Société du Filtre Gasquet à Bordeaux...
Cliquez pour agrandir

En été, la production journalière atteint jusqu'à 150.000 bouteilles...
Les marseillais et les méridionnaux ne boivent pas que du Pastis !
Les publicités de l'époque montrent une consommation familiale, avec en personnage central femmes et enfants. <<La bière de table en tête des meilleures>>

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
<<La mer à boire>>
Les bouteilles de l'époque
Magasins de bouteilles
Et n'oublions pas aussi les boites pour le conditionnement de la bière, moins répandues à cette époque.

L'éclairage, la production du froid et les moteurs électriques actionnant les multiples machines automatiques exigent dans la Brasserie une force motrice importante, qui est fournie par de puissantes machines à vapeur...

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Tableau distributeur
Salle des machines
Le volume considérable de vapeur qu'exige la Brasserie est fourni par cinq générateurs de dimensions impressionnantes placés dans le vaste local de la chaufferie...
Cliquez pour agrandir
La Brasserie Phénix possède d'importants ateliers de menuiserie, de mécanique, d'entretien et de réparations de camions automobiles, étant donné le parc conséquent de camions de livraison.
Cliquez pour agrandir

C'est ici que la visite virtuelle s'achève, revenons en 2002, la nuit tombe sur l'usine de Marseille. N'oubliez pas à la sortie de passer par la Buvette Provençale.
Attention le Ricard est banni !!!

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
La nuit tombe sur la Valentine
La Buvette Provençale

Retrouvez toutes les plaques émaillées et publicités de la brasserie ICI.

Ramasses monnaie

Retrouvez deux vieilles publicités, au Quai des Belges et au Vallon des Auffes.
Et aujourd'hui : Article vu sur le web "La gazette du Laboratoire"

Si vous possédez des articles sur la Brasserie Phénix, n'hésitez pas à me contacter, afin de conserver le passé brassicole de la France des années 1900.